Actus

08/09/2006

David Peiffer, Champion, oui mais ...

posté à 11h28


"Me voilà donc champion du monde dans ma catégorie de handicap. Quel bonheur me direz-vous ? C'est vrai que je ne boude pas mon plaisir. C'est un rêve pour beaucoup de sportifs d'atteindre ce niveau et je vous avoue que lorsque je suis monté sur le podium devant les milliers de personnes présentes à la soirée de clôture de ces championnats, mon coeur a quand-même battu la chamade.

Mais vous le savez déjà car Etienne s'est exprimé sur ce site à ce sujet, je dois mon titre à un incroyable retournement du sort. En effet, alors qu'Etienne tenait bien la course, il a été contraint à l'abandon à cause de problèmes mécaniques.

Lors du 2ème tour sur la partie course, alors que je roulais sur mon fauteuil sans plus vraiment y croire, on m'annonce qu'Etienne a un problème et que je suis en train de fondre sur lui. Je le double en effet quelques centaines de mètres plus loin. Là je décide d'envoyer lourd pour éviter son retour lorsqu'il repartira après avoir réparé. Sauf qu'il n'a jamais pu réparer et qu'au tour suivant, je croise quelqu'un tirant le fauteuil d'Etienne vide. Là, j'ai bien sur compris. En franchissant la ligne, j'ai été partagé entre une profonde joie interne et l'obligation d'avoir le triomphe modeste face à la déception bien compréhensible d'Etienne.

Je profite donc de cette tribune pour redire à Etienne à quel point je suis désolé pour lui. C'est rageant de perdre sur un tel coup de dé. Il avait fait une très belle course et je tiens à ce titre à le féliciter. J'ai fait un vélo énormissime, laissant sur place tous les unijambistes (j'en ai même laissé certains à plus d'un tour soit environ 10 km d'avance), et faisant une moyenne de 30km/h et malgré tout, je n'ai jamais réussi à le rattraper alors que j'avais bien limité les dégats en natation.

Une course n'est jamais fini à l'avance, ça fait partie du jeu ? Beaucoup me l'on dit et ils ont raison, mais vous ne pourrez pas m'empêcher de n'être qu'à moitié satisfait. Rendez-vous à Hambourg Etienne ! J'espère te battre, mais cette fois-ci sans que tu n'ais d'incident. Si je n'y arrive pas, c'est que tu seras encore le meilleur. Bon courage à toi.

Sinon, l'ensemble du séjour a été formidable : ambiance de délire, site superbe, à l'hôtel avec l'équipe élite de Nouvelle-Zélande. Plus de trois mille triathlètes présents. Je suis conscient de la chance que j'ai de vivre de l'intérieur un tel évenement. Porter les couleurs de mon pays, c'est quelque chose d'unique. Après la naissance de mon fils, je crois que c'est ce qui m'a fait le plus vibrer.

Beaucoup m'on déjà félicité, je tiens à les remercier tous ici chaleureusement.

Rendez-vous à la Baule pour finir la saison en bauté à cette grande fête du triathlon."

 


Autre news:
16/03/2009 : Dècès de Jean Michel...
09/07/2008 : Triathlon Handisport de La Baule
07/07/2008 : "Plaidoyer pour un vrai développement de la pratique handisport
09/01/2008 : Tous autour d'ELA....
04/01/2008 : Séjour Inoubliable au Kilimandjaro.
14/09/2007 : Premier Triathlon en Corrèze..
12/09/2007 : Stéphane Rouyer à Gérardmer...Réactions..
07/09/2007 : Photos Championnats du Monde.....
04/09/2007 : Stéphane Rouyer sera au départ de Gérardmer...
03/09/2007 : Titres Mondiaux pour les athlètes Français....


» Consulter les archives

RSS



     

Conseil Général de Loire Atlantique

Coopérative Les Salines de Guérande.

Crédit Mutuel La Baule Escoublac

Promocar Saint Nazaire.

Terre de Sel

Online Tri.com